Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports Mobilités

LiNo : tester la sécurité en tunnel avant la mise en service

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 janvier 2014 (modifié le 23 mars 2016)

Depuis début décembre 2013, les travaux sont terminés et la LiNo "marche à blanc". Cette période de transition entre la fin des travaux et la mise en service (programmée le 10 février 2014) est dédiée à une multitude de tests des différents équipements et à l’appropriation de l’infrastructure par les différents personnels et opérateurs.
Pour tout savoir sur la marche à blanc, consultez la dernière lettre d’information du chantier (n°9 - sept 2013).

Point d’orgue de cette marche à blanc, un exercice majeur de sécurité a été organisé dans le tunnel de Talant, ouvrage souterrain de 600 m de long, le mardi 21 janvier 2014 au matin.
La simulation d’un accident de la circulation (une collision entre 2 véhicules légers suivie d’un départ d’incendie) avait pour objectif de tester le plan d’intervention et de sécurité (PIS) du tunnel et notamment l’alerte des services, la coordination entre les équipes d’intervention, les remontées d’information et le bon fonctionnement des équipements de sécurité, notamment le système de ventilation.

De l’avis des acteurs et observateurs de l’exercice, ce dernier a été une réussite. Un debriefing à chaud a cependant permis de lister des points d’amélioration. D’autres exercices de ce type seront régulièrement organisés tout au long de la vie de la LiNo.

Sécurité et bon comportement en tunnel (format flv - 84 Mo - 22/01/2014) "Sécurité et bon comportement en tunnel", une vidéo réalisée en décembre 2013 par la DREAL Bourgogne avec le concours de la DIR-CE. Le volet "conseil" est notamment extrait d’une vidéo réalisée par la DIR-CE dans le cadre des travaux de rénovation du tunnel du Rond-Point (RN 88) à St-Etienne (42).


De gauche à droite : Pascal MAILHOS, préfet de la Bourgogne, préfet de la Côte-d’Or qui a supervisé l’exercice, Sébastien HUMBERT, directeur de cabinet de la préfecture, Thierry MARQUET, chef du service Régional d’Exploitation de la DIR-CE et Michel QUINET, chef du service Transports de la DREAL Bourgogne. Crédits photo : préfecture 21
De gauche à droite : Pascal MAILHOS, préfet de la Bourgogne, préfet de la Côte-d’Or qui a supervisé l’exercice, Sébastien HUMBERT, directeur de cabinet de la préfecture, Thierry MARQUET, chef du service Régional d’Exploitation de la DIR-CE et Michel QUINET, chef du service Transports de la DREAL Bourgogne. Crédits photo : préfecture 21
 
Des fumées non toxiques mais d’un réalisme saisissant pour
Des fumées non toxiques mais d’un réalisme saisissant pour "jouer" au plus près la réalité. Crédits photo : préfecture 21
 
Les équipes du SDIS 21 (camion en arrière-plan) arrivent sur les lieux. Crédits photo : préfecture 21
Les équipes du SDIS 21 (camion en arrière-plan) arrivent sur les lieux. Crédits photo : préfecture 21
 
Grâce aux puissants ventilateurs, les fumées sont repoussées en aval du tube descendant en moins d’une minute. Crédits photo : préfecture 21
Grâce aux puissants ventilateurs, les fumées sont repoussées en aval du tube descendant en moins d’une minute. Crédits photo : préfecture 21
 
L’équipe d’urgentiste s’affaire pour médicaliser une victime préalablement désincarcérée de son véhicule par les pompiers. Crédits photo : préfecture 21
L’équipe d’urgentiste s’affaire pour médicaliser une victime préalablement désincarcérée de son véhicule par les pompiers. Crédits photo : préfecture 21
 
Crédits photo : Morgan HAMON DIR-CE
Crédits photo : Morgan HAMON DIR-CE