Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des Risques

Définitions : les différents types d’ouvrages hydrauliques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 novembre 2017

Les barrages :
Ce sont des ouvrages destinés à retenir temporairement une quantité d’eau plus ou moins grande pour différents usages (production d’énergie hydroélectrique, alimentation en eau potable, irrigation, régulation des débits de cours d’eau, activités touristiques…). De fait, ils sont construits, le plus souvent, en travers d’un cours d’eau.

Les canaux :
Ce sont des ouvrages destinés à canaliser de l’eau pour l’acheminer d’un point à un autre. Ils servent couramment de voies navigables en lieu et place d’un cours d’eau difficilement navigable ou pour pallier une absence de cours d’eau. Ils ont en général été créés par l’homme. Les parois latérales d’un canal délimitant un bief, usuellement appelées « digues de canaux », sont réglementairement assimilées à des barrages.

Les digues de protection contre les inondations ou contre les submersions :
Ce sont des ouvrages créés par l’Homme afin d’empêcher l’eau de pénétrer dans des zones peuplées ou sensibles. De fait, elles sont en général construites de façon parallèle à un cours d’eau.

Les systèmes d’endiguement :
Ces systèmes comprennent l’ensemble des ouvrages, naturels ou créés par l’Homme, qui concourent à la protection directe d’une zone protégée (peuplée ou sensible) contre les inondations ou les submersions marines. Parmi ces ouvrages, peuvent figurer :
- des digues ;
- d’autres ouvrages créés par l’Homme, mais pas dans un but initial de protection contre les inondations : routes, voies ferrées…
- des ouvrages naturels : pitons rocheux, cordons dunaires…
Un système d’endiguement est une notion nouvellement introduite par le « décret digues » (décret n°2015-526 du 12 mai 2015 relatif aux règles applicables aux ouvrages construits ou aménagés en vue de prévenir les inondations et aux règles de sûreté des ouvrages hydrauliques).

Les aménagements hydrauliques :
Un aménagement hydraulique participe à la protection d’une zone protégée contre les inondations ou les submersions, mais comprend des ouvrages qui ne protègent pas directement la zone protégée parce qu’ils sont situés en amont de cette zone (parfois à plusieurs dizaines de kilomètres) : il s’agit principalement d’ouvrages de rétention d’une partie des crues, comme les barrages écrêteurs de crue, ou les casiers de rétention de crue.

Schéma de principe d’un aménagement hydraulique

PHOTOS DE BARRAGES :

Pont et Massène (21)
Vouglans (39)
Pannecière (58)
Chatelot (25 et Suisse)

PHOTOS DE DIGUES :

Saint Marcel (71)
Nevers (58)
Verdun sur le Doubs (71)
Peseux-Champdivers (39)