Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Franchissement de Vesoul
 

Accueil

 

Le franchissement de Vesoul par la RN 19 s’étend sur un linéaire d’environ 4 km.

Son aménagement s’inscrit plus globalement dans celui de l’aménagement de l’axe RN 19 entre les communes de Langres (52) et de Delle (90) qui représente 170 km d’itinéraire.

Trois variantes (aménagement sur place et deux scénarios de contournement nord ) ont été comparées dans le cadre d’études préalables puis soumises à la concertation du public. Conformément à la recommandation de la Commission Nationale de Débat Public, cette concertation sur le franchissement de Vesoul par la RN 19 s’est déroulée au cours du dernier trimestre 2007.

Elle a porté sur :

  • les options de tracé étudiées : aménagement sur place, contournement long et contournement court
  • les incidences de ces options sur le fonctionnement urbain de l’agglomération.

Cette concertation n’a pas permis d’aboutir au choix d’une variante préférentielle.

Le 22 avril 2013 les élus de la Communauté d’Agglomération de Vesoul (CAV) se sont prononcés en faveur d’un aménagement sur place, rejoignant ainsi la majorité des acteurs qui se sont exprimés lors de la concertation de 2007. Cette décision a incité l’État à concentrer ses efforts de préservation du foncier dans les documents d’urbanisme sur cette seule variante.

Un nouvel arrêté de prise en considération (format pdf - 1.3 Mo - 03/05/2013) a été pris à cet effet le 3 mai par le préfet de la Haute-Saône sur le périmètre restreint qui s’étend désormais sur le territoire des communes de Vesoul, Frotey-lès-Vesoul et Pusey. Il permet à l’État de demander à ce qu’il soit sursis à statuer sur les demandes d’urbanisme qui pourraient rendre plus onéreuses les acquisitions futures ou compromettre le projet. Il permet en outre de répondre aux attentes des acteurs locaux concernant la réduction du périmètre d’étude pris en considération afin de ne plus obérer les projets de développement économique et urbain du nord de l’agglomération vésulienne.

Toutefois, le moment venu, les études à conduire pour élaborer le dossier d’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet devront porter sur les différentes variantes de tracé, afin de justifier pleinement le choix de la variante préférentielle.

<< Tronçon précédent