Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance

Le dernier bulletin sécheresse

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 novembre 2016 (modifié le 7 septembre 2020)

Ce bulletin constitue un outil d’aide à la décision basé sur les niveaux des cours d’eau disposant de mesures hydrométriques. La décision de prendre un arrêté sécheresse par le Préfet de Département se fonde sur une analyse plus large de la situation basée notamment sur la hiérarchisation des usages au regard de la disponibilité de la ressource en eau potable ainsi que de la vulnérabilité des cours d’eau.

Analyse de la situation actualisée le 7 septembre - 18 h 30 :

Situation bloquée

L’effet des pluies tombées il y a 10 jours quand il a pu être ressenti, s’estompe. Aussi, à l’Est, c’est un retour vers le niveau d’alerte renforcée pour 4 secteurs sur 8, et le maintien en crise pour un autre (Bresse). La situation est très fragile et proche de la crise sur l’ensemble des unités. A l’Ouest, le statu quo perdure puisque les décroissances des débits désormais bien bas sont lentes. Pour 24 secteurs en crise sur 49 au total, le point bas en terme de niveau de restriction est atteint.
Les prévisions météorologiques de la semaine écrivent un bulletin qui ne sera pas différent le 21 septembre.
La liste des cours d’eau aux débits sous 10 l/s (soit à sec ou presque) s’allonge : Doubs à Ville du Pont (25), Angillon à Champagnole (39), Saint-Nicolas, Rosemontoise et Rhôme (90) et le Serein à Bierre les Semur (21).

Nouveauté du présent bulletin :
A l’Est, nous retrouvons une situation très proche à celle de mi aout avec une alerte renforcée généralisée. Les débits du sommet du massif du Jura qui sont pourtant monté à plus de 2 à 3 fois le module sont déjà passés sous le QMNA5. Aussi, sur cette zone, la semaine est annoncée sèche. La semaine suivante ne s’annonce pas humide. Le retour vers une situation de crise est possible.

A l’Ouest de la Saône, la situation n’évolue guère. Le Nohain sous l’effet de la baisse continue de la nappe qui l’alimente, franchit son seuil d’alerte, ce qui reste une situation enviable. L’amont du bassin de l’Ouche avait été bien arrosé : les deux stations de référence de ce bassin en profitent sachant que le bassin de l’Ouche est fortement anthropisé. Un point d’attention pour la Loire à Gien pour les deux prochaines semaines si son objectif de gestion devait évoluer.

Points particuliers :
- Armançon à Aisy : jaugeages fait à Aisy - Quincy - Montbard : il y a des prélèvements à l’amont d’Aisy
- Seille à Saint Usuge : attente jaugeage ;
- la retenue du Chatelot est désormais très basse, le soutien des débits du Doubs à partir de Goumois vont commencer à diminuer à partir du vendredi 11 d’après les dernières informations des exploitants.

Les nappes baissent toujours. A noter que le piézomètre Desnes ( alluvions de la plaine de Bletterans) atteint son plus bas historique de septembre

Les prévisions météorologiques n’indiquent que peu de pluies : pas d’amélioration de la situation à envisager et l’accalmie notée sur l’est de la région risque d’être de très courte durée. Les prévisions météorologiques nous renvoient désormais vers une recharge des rivières au plus tôt mi-octobre s’il pleut fin septembre.

Point des arrêtés de la région :
- 21 : sur 18 secteurs : 4 en alerte renforcée et 14 en crise
- 25 : alerte renforcée sur l’ensemble du département
- 39 : crise sur l’ensemble du département
- 58 : sur 16 secteurs : 4 en vigilance, 1 en alerte et 3 en alerte renforcée, 8 en crise
- 70 : alerte renforcée sur l’ensemble du département, prévision de passage en crise ;
- 71 : sur 8 secteurs : 1 en alerte et 7 en crise
- 89 : sur 11 secteurs : 4 en alerte et 3 en alerte renforcée, 4 en crise
- 90 : alerte renforcée sur l’ensemble du département

Décisions chez vos voisins (Propluvia) : mise à jour le 7 septembre 2020 : nette dégradation
- 01 : bassin de la Saône en crise, alerte renforcée ailleurs
- 10 : est du département en alerte renforcée
- 03 : trois secteurs en crise à l’Ouest, deux en alerte renforcée et le reste en vigilance
- 18 : alerte renforcée et crise sont majoritaires ;
- 42 : alerte renforcée sauf zone Sud-Est ;
- 45 : les secteurs en crise s’étendent à l’exception de la Beauce et un secteur du Gâtinais ;
- 52 : alerte renforcée sur tout le département
- 68 : alerte renforcée majoritaire : Rhin en alerte et un secteur en RAS
- 69 : alerte renforcée sur tout le département
- 77 : des secteurs en RAS ou en vigilance, un en alerte et 3 en alerte renforcée
- 88 : alerte renforcée sur l’ensemble du département

Bonne semaine

Prochain bulletin : lundi 21 septembre


Télécharger :