Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports Mobilités

Les barrages de Champfleury et Villeperrot sur la rivière de l’Yonne.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 juin 2020

La voie fluviale de l’Yonne est concernée par le contrat de plan Etat-région 2015-2020 de la Bourgogne au titre du développement du trafic fluvial et des infrastructures portuaires.

Les deux barrages de Champfleury et Villeperrot sont situés en aval du port de Gron. Ils concourent donc pleinement à la navigation commerciale jusqu’à Gron. Lors des épisodes de crues de l’Yonne, leur exploitation est périlleuse et nécessite une prolongation de l’arrêt de navigation du fait de la non-automatisation des équipements (barrages à aiguilles).

L’action envisagée dans le cadre du contrat de plan consiste à reconstruire les barrages sur le modèle du barrage de Saint-Bond qui a été le dernier reconstruit par VNF en 2014. VNF s’appuiera sur ce retour d’expérience du barrage de Saint-Bond, en pratiquant le même type de reconstruction et en maîtrisant plus précisément les coûts.
La reconstruction permettra de disposer de barrages automatisés à clapets avec une gestion et une exploitation facilitée pour VNF. Le trafic commercial sera alors amélioré grâce à un retour à la normale plus rapide lors d’épisodes de crues.

Deux autres opérations en aval de Gron pourront venir compléter cette action. Il s’agit de la réalisation de postes d’attente et d’une zone de croisement à hauteur de la dérivation de Courlon. La circulation des unités de marchandises se fait par alternat du fait de la largeur réduite du gabarit. VNF envisage donc de prévoir une zone de croisement sur cette dérivation et des postes d’attente à chaque extrémité de la dérivation.