Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance

Les derniers bulletins sécheresse

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 novembre 2016 (modifié le 21 août 2019)

Analyse de la situation actualisé le 21 août - 10h00 :

La région  :
Le régime d’averse qui a parcouru la région sur ces dernier jours permet une stabilisation voir une légère augmentation des débits.
Un orage ne suffit pas à influer le niveau des rivières mais leurs accumulations en quelques jours commence à avoir des effets notamment en ex Franche-Comté.

Les niveaux des certaines nappes commencent à profiter des pluies excédentaires d’aout 2019 sur l’ex Franche-Comté (Valdoie et Breuches notamment). La situation hydrologique reste néanmoins fragile en cas de retour de conditions chaudes et sèches justement prévues par Météo-France.
Prévision à long terme (3 mois) : situation plutôt sèche et plus chaude que les normales.

A noter : dans les constats, trois niveaux de différence entre Bresse 71 et Bresse 39

Point arrêtés de la région :
- Saône-et-Loire : 3 bassins en vigilance, 2 en alerte renforcée et 3 en crise
- Yonne : 1 bassin en vigilance, 3 en alerte, 6 en alerte renforcée et 1 en crise
- Côte d’Or : 3 bassins en alerte, 5 en alerte renforcée et 10 en crise
- Doubs : niveau alerte renforcée sur l’ensemble de son territoire
- Haute-Saône : niveau alerte renforcée sur l’ensemble de son territoire
- Jura : niveau alerte sur l’ensemble de son territoire
- Territoire de Belfort : niveau alerte renforcée sur l’ensemble de son territoire
- Nièvre : 7 en alerte, 1 en alerte renforcée et 8 en crise

Tests 2020 : En tenant compte des 3 stations envisagées pour le futur, l’Arroux reste en crise. Pour la Bresse, nous constatons une alerte renforcée en décalage avec l’alerte du département Jura et la crise de Saône et Loire. Pour la Dheune : Santenay est toujours plus optimiste que Palleau qui reste en alerte.

Focus sur l’OUEST de la région : Situation du 19 aout, sera mise à jour le 26 aout.
Seule la moitié des stations voient leurs VCN3 baisser.
Seules les rivières les plus en déficit (petits affluents de la Loire du Morvan) voient encore les VCN3 bien baisser.

  • Le bassin versant de la Loire reste globalement le moins impacté par ces pluies sauf le fleuve de la Loire et l’Allier qui bénéficient des apports de l’amont et voient des VCN3 évalués en début de mois (ces derniers jours les débits y sont plus forts).
  • Le bassin versant de la Seine est également moyennement impacté par ces pluies. Les VCN3 baissent bien sur les cours d’eau issus du Morvan (rivières de l’Yonne et de la Cure).
  • Le bassin versant de la Saône bénéficie le plus des pluies puisque seules 2 stations sur 14 baissent. Les remontées restent modestes mais sont plus marquées sur l’Ouche à Trouhans et surout la Saône à Macon qui bénéficie des pluies du massif du Jura.

Les remontées des débits restent très modestes et ne permettent au mieux qu’une temporisation de la sécheresse dont les niveaux restent peu ou prou ceux de début aout.

Les prévisions à moyen terme annoncent le retour de conditions plutôt chaudes et sèches. La vigilance reste donc de mise, la sécheresse 2019 n’est pas encore finie.

Focus sur l’EST de la région : Situation du 21 aout sera mise à jour le 28 aout
Les pluies de ces derniers jours permettent des augmentations des débits (importantes sur le Haut Doubs et le Haut Jura, moindre dans les départements 90 et 70).
Seules les unités de Haute-Saône et du Territoire de Belfort restent en alerte : Saône, Vosges haute-saonoise, plateau calcaire de Haute-Saône et Allan.

La situation hydrologique reste toutefois fragile : visuellement les débits des rivières restent bas et l’eau est transparente. S’agissant de pluies régulières, la partie superficielle des sols boit tout. Signe encourageant néanmoins, les nappes les plus réactives voient leurs niveaux remonter vers les normales de saison comme dans le Jura à Hauteroche, le Territoire de Belfort à Valdoie et la HauteSaône à Breuche et Amont-et-Effreney. Les données de nappes ne datent que du 13 aout mais les pluies des derniers jours ne peuvent qu’apporter du mieux.

Les prévisions Météo-France annoncent le retour d’un temps chaud et sec et ce potentiellement jusqu’en octobre. L’accalmie d’aout 2019 cessera peut-être courant septembre?

Décisions chez vos voisins (Propluvia) : mise à jour le 19 août : tous les départements limitrophes sont concernés
- Allier : des secteurs en crise
- Cher : quasiment tout en crise
- Loiret : quasiment tout en crise
- Rhône (69) : en alerte renforcée
- Loire (42) : en alerte
- Ain : crise sur la Saone, alerte renforcée dans le haut jura
- Vosges : en alerte renforcée
- Seine et Marne : des secteurs en alerte
- Aube : des secteurs en alerte
- Haute-Marne : tout en alerte
- Haut-Rhin : des secteurs en alerte
- Vosges : en alerte renforcée


Télécharger :