Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Biodiversité Eau Paysages
 

Les réseaux de mesures des eaux superficielles

Le principal objectif des réseaux de mesures est d’obtenir des données quantitatives mais aussi qualitatives sur les différents milieux aquatiques.
Cette collecte d’informations permet notamment d’évaluer l’état des eaux et l’efficacité des mesures de restauration ou d’amélioration de la qualité, qui sont mises en place.

De plus, ces données peuvent être utiles pour faire face aux demandes du public en cas de crise notamment (ex : phénomène de mortalité piscicole sur la Loue en 2010).

Avant la mise en place des réseaux DCE, deux types de réseaux existaient ; le Réseau National de Bassin (RNB) et le Réseau Complémentaire de Bassin (RCB). Ils avaient pour vocation le suivi des pollutions.
Pour répondre à la DCE, les réseaux de mesures ont ensuite évolué pour prendre en compte davantage de points de mesure, adapter les fréquences d’analyses aux exigences européennes et nationales et renforcer le nombre de paramètres suivis. Ces nouveaux réseaux ont pour objectif l’évaluation de l’état des milieux aquatiques.

 
 
Le Réseau de Référence Pérenne (RRP)
Conformément à la DCE, des conditions de référence ont été établies, par type de masses d’eau, avec un niveau de confiance suffisant, pour définir les limites de classe des éléments de qualité de l’état écologique (notamment la limite état bon/moyen). Lire la suite
 
Le Réseau de Contrôle de Surveillance (RCS)
L’objectif du Réseau de Contrôle de Surveillance (RCS) est de donner l’image de l’état général des eaux. Lire la suite
 
Le Réseau de Contrôle Opérationnel (RCO)
Le Réseau de Contrôle Opérationnel (RCO) concerne des masses d’eau identifiées comme étant susceptibles de ne pas atteindre le bon état en 2015. Lire la suite