Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transports Mobilités
 

Liaison autoroutière Langres Vesoul(A 319)

 
 

Le projet autoroutier A31(Langres Sud) - Vesoul Ouest représente un tracé d’environ 75 km.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 février 2014

Le tronçon est envisagé en tracé neuf.
Le fuseau d’étude, présenté sur la Carte (format pdf - 482.3 ko - 21/02/2014) , d’une largeur approximative de 1500m longe la RD428 entre l’autoroute A31 (au niveau de l’échangeur Langres-sud existant) et la RN74, puis descend franchement la côte du plateau de Saints-Geosmes, bourg qu’il longe par le sud et remonte doucement, à partir de sa rencontre avec la Marne entre les villages de Balesmes et de Saint-Vallier, puis emprunte la ligne de crête déjà empruntée par la RN19 actuelle pour contourner le bassin de Chalindrey par le nord.
Entre Chalindrey et Combaufontaine, les contraintes topographiques s’atténuent et les enjeux environnementaux sont moins nombreux : zones naturelles et paysagères, captages d’alimentation en eau potable. Entre Combeaufontaine et Vesoul, la densité des enjeux tant naturels qu’humains augmente : vallée de la Saône, zone inondable, alternance de buttes et de dépressions. Ce fuseau d’étude intègre notamment les déviations des villages de Fayl-Billot, Cintrey et Combeaufontaine.

En réponse à la recommandation de la CNDP, la maîtrise d’ouvrage a mené une concertation qui s’est déroulée au 2ème semestre 2007(voir rubrique spécifique).

En 2011, les études préalables à la Déclaration d’Utilité Publique du projet autoroutier A319 ont été engagées par les services du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement : des prestations de relevés topographiques par photogrammétrie ont été réalisées au printemps 2011 les prestations portant sur l’établissement de l’état initial actualisé de l’environnement ont été réalisées en 2012 et 2013 pour les différentes thématiques à savoir l’urbanisme, l’agriculture, la sylviculture, la géologie, les eaux souterraines et superficielles, les zones humides, la végétation, la faune, le patrimoine, le tourisme ou l’air-santé
un marché d’études générales nécessaires à l’établissement du dossier d’enquête préalable à la DUP du projet a été passé en décembre 2011, et les études socio-économiques et de trafic se sont déroulées en 2012 et 2013.

Commission mobilité 21

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 février 2014
La commission « mobilité 21 » a été mise en place en octobre 2012 par le ministre chargé des transports avec pour mission de proposer une hiérarchisation des projets d’infrastructures de transports cohérente avec la situation et les perspectives des finances publiques. Son rapport a été approuvé par le gouvernement le 9 juillet 2013. Le projet A319 Langres Vesoul est classé dans les secondes priorités, correspondant aux projets ayant vocation a être engagés entre 2030 et 2050 et dont les études doivent être poursuivies en fonction de cette échéance. La commission a toutefois noté l’importance qui s’attache à la réalisation de Port sur Saône, et à celle de la déviation de Langres, et considéré que la priorité doit être données à la réalisation dans les meilleurs délais de ces deux déviations dans le cadre des programmes d’investissement.

Financement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 février 2014
L’estimation du coût de l’autoroute concédée de l’A31 à Vesoul Ouest est de 589 M€ TTC, sur la base des études préliminaires. Ce budget comprend les déviations de Langres-Sud et de Port-sur-Saône.