Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat Air Énergie

Equilibre des réseaux électriques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 avril 2019

  Préambule

L’électricité ayant pour particularité de ne pas pouvoir être stockée en grande quantité de façon économique pour l’instant, la quantité d’électricité produite et injectée dans le réseau doit être égale à tout moment à la quantité d’électricité consommée. Autrement, des déséquilibres locaux peuvent se créer et se propager au système électrique tout entier, pouvant aboutir à des black-out généralisés qui seraient extrêmement perturbants et coûteux pour l’économie du pays.


  Gestion prévisionnelle des réseaux RTE

RTE, gestionnaire du réseau de transport d’électricité a la responsabilité de maintenir à tout instant l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité. Pour ce faire RTE s’assure de façon prévisionnelle qu’il dispose des marges de production pour tenir compte des aléas pouvant survenir (avarie de groupe de production, consommation plus élevée qu’attendue etc.).


  Risque de déséquilibre des réseaux

RTE doit disposer en temps réel d’une capacité à mobiliser de l’énergie à la hausse ou à la baisse, afin de conserver l’équilibre entre production et consommation au niveau national.

En cas d’offres insuffisantes, RTE sollicite les différents acteurs pour disposer de nouvelles capacités et peut, en dernier recours, ordonner aux distributeurs d’électricité un délestage de la consommation. Ce dispositif permet d’éviter des baisses de la fréquence des réseaux électriques en dessous de 49 Hz, des chutes de tension, des surcharges anormales sur les réseaux de transport ou de distribution.


  Causes possibles du déséquilibre

L’insuffisance ou l’absence d’électricité sur le réseau peut avoir plusieurs causes :

  • une hausse importante de la consommation, en raison principalement de fortes chaleurs ou grands froids ;
  • une insuffisance de la production : une ou plusieurs unités de productions importantes sont indisponibles à un moment où le marché de l’électricité ne permet pas de s’approvisionner auprès d’autres producteurs ;
  • une défaillance du réseau ou des dégâts causés aux lignes (coups de foudre, tempêtes…).

En France, il faut la concomitance de plusieurs de ces facteurs pour envisager un tel déséquilibre et le recours au délestage.