Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Zones d’AOC

Unité fonctionnelle  ⚠️ <font color="#A9ACB3">Cartes</font> 



Définition et problématiques en lien
L’activité laitière en lien avec les zones d’AOC fromage est particulièrement dynamique et rayonne à échelle nationale. Cette activité économique permet le maintien de prairies (pour la fauche ou l’élevage) limitant de fait l’évolution vers des pratiques agricoles plus intensives, la reconversion en cultures céréalières ou l’enfrichement des prairies d’alpage.

Le classement en appellation d’origine contrôlée généralise des pratiques pouvant être caractérisées comme étant ’respectueuses’ de l’environnement. En effet, les différents cahiers des charges prévoient la limitation du chargement animal par hectare, de l’apport de concentré par vache laitière, de la fertilisation par hectare ou encore du litrage produit par hectare.

Néanmoins, ces pratiques agricoles entrainent la production d’effluents d’élevage en quantité non négligeable. Ces effluents ne trouvent pas toujours d’installation de traitement suffisantes, générant de fait, des rejets dans les milieux naturels. Or la nature des sols karstiques (principalement) ne permet pas la transformation de la totalité de la matière organique à l’origine, entre autre, de pollutions des eaux. Néanmoins, les filières AOC/IGP (fromagères) se veulent plutôt vertueuses : les cahiers des charges prévoient en effet une adaptation des pratiques au contexte agro-pédoclimatique, par des restrictions pouvant s’avérer pénalisantes en matière de rentabilité économique.

Points clés
- Tendance à la disparition des pré-bois. Malgré le manque d’outils pour mesurer et suivre le recul de ces espaces, ce phénomène est attribué à l’absence de pâturage et/ou d’exploitation par l’agriculture. En effet, la transformation des prés-bois en forêts est la résultante d’un processus naturel d’évolution des milieux en l’absence de pression agricole sur les peuplements d’arbre : pâturage de ces espaces par des animaux ou fauche.


- La fin des quotas laitiers peut constituer une menace sur cette zone avec une intensification des pratiques pour cause de rentabilité économique.


- Mauvaises pratiques dans l’épandage des effluents : la réglementation des épandages conduit souvent à des épandages coordonnés au printemps augmentant le risque de fuites dans le milieu.


Hiérarchisation des enjeux pour l’unité fonctionnelle ’zones d’AOC’

Cartographie dynamique de l’unité fonctionnelle :

Carte dynamique de l’unité fonctionnelle



Cartes  ⚠️ <font color="A9ACB3">Unité fonctionnelle</font> 



 Enjeux 
Limiter la banalisation des milieux naturels

 Sous-enjeux 
Intégrer les émissions de GES dans les activités économiques

 Thématiques liées 
Activités humaines et gestion de l’espace
Des sources de pollutions potentielles multiples
Pratiques agricoles
L’agriculture

 Liens associés 
Site de l’INAO