Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat Air Énergie

La Réserve Bio, épicerie itinérante (21)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 septembre 2020

Lutter contre l’utilisation des emballages à usage unique et le suremballage est un enjeu majeur de la transition énergétique et écologique.

L’enjeu est double : limiter le gaspillage de ressources, notamment pétro-sourcées, lié à la fabrication de ces objets éphémères d’une part ; éviter la production de ces déchets, peu recyclables (seulement 25 % des plastiques étaient recyclés en France en 2018), qui empoisonnent la vie aquatique et qui sont sources de gaz à effet de serre lors de leur combustion en incinérateur. Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

Si le développement des épiceries en vrac dans les centres villes favorisent le changement des habitudes de consommation des citadins, cela reste difficile pour les péri-urbains et les ruraux, faute d’offres adaptées.

Face à ce vide, Anaïs crée, en mai 2018 dans le département de la Côte d’Or, La Réserve Bio, une épicerie itinérante, en drive, avec zéro déchet et bio . Son idée est simple : effacer les obstacles qui freinent l’évolution des comportements, simplifier au maximum un mode de consommation responsable pour qu’il entre dans le quotidien de tous, proposer des produits sélectionnés avec éthique et transparence, avec peu d’intermédiaires, à un prix juste pour le fournisseur et le consommateur.

Plusieurs communes lui font confiance et lui accordent une place sur leur marché. Depuis, elle sillonne inlassablement les routes de Côte d’Or pour offrir aux habitants des campagnes un service généralement citadin : la possibilité de se fournir facilement en bons produits vrac, bio et locaux.

La DREAL vous présente : L’épicerie itinérante indépendante la Réserve Bio (21).

La reserve bio from Veloute d'image on Vimeo.