Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Biodiversité et milieux naturels

La biodiversité représente le tissu vivant de la planète dans toute sa diversité. Elle recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie (plantes, animaux, champignons, bactéries, virus…) ainsi que toutes les relations et interactions qui existent, d’une part, entre les organismes vivants eux-mêmes, d’autre part, entre ces organismes et leurs milieux de vie. Nous autres humains appartenons à une espèce - Homo sapiens - qui constitue l’un des fils de ce tissu.

Techniquement, la biodiversité s’apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle des gènes dans l’espace et dans le temps.

L’homme appartient à cette diversité. Il y joue un rôle important : par ses activités et sa présence il perturbe les équilibres,ou à l’inverse il peut œuvrer activement à sa préservation.

La biodiversité régresse de manière importante depuis plusieurs dizaines d’années. Le rythme d’extinction des espèces (1.8 million connues en 2010) est de 100 à 1000 fois supérieur au rythme de disparition normal. Les principales raisons sont :

  • la destruction, la fragmentation et l’altération des habitats naturels ;
  • l’introduction d’espèces exotiques envahissantes ;
  • la pollution de l’environnement ;
  • la surexploitation des espèces ;
  • le changement climatique.

Tous les milieux, même la nature dite « ordinaire », sont concernés, y compris dans les collectivités d’Outre-mer.

La région de Franche-Comté n’échappe pas à ces phénomènes et tendances. Des éléments de constat sont proposés dans cette fiche ainsi que dans les fiches thématiques relatives à l’eau, aux sols, et aux pollutions.

Atouts Opportunités

Un patrimoine naturel riche et varié (réseau hydrographique, nombreuses zones humides, vallées alluviales, forte couverture forestière, falaises, pelouses et prairies d’intérêt…) caractérisé par des espèces et des espaces remarquables.



Un territoire régional bien couvert par les périmètres de protections, d’inventaires ou de gestion.



La diversité géologique (principalement karstique) des sols joue un rôle majeur dans la diversité des milieux naturels et de la biodiversité associée.



Une matrice agricole et forestière qui joue un rôle majeur dans le maintien de la fonctionnalité des milieux et pour les continuités écologiques.

Progression de la surface inventoriée relative aux zones naturelles et protégées.



Lancement de la démarche SRCE et SCAP.



Faiblesses Menaces

Une érosion latente de la biodiversité perceptible malgré l’image verte de la région (fragmentation, surexploitation des ressources, pression agricole, espèces invasives, étalement urbain…).

Poursuite des pratiques à l’origine de pression et dégradation sur les milieux naturels patrimoniaux ou « ordinaires », générant une érosion de la biodiversité (développement urbain, intensification relative des pratiques agricoles…).



Malgré une surface protégée importante, l’ensemble des espèces et habitats importants en Franche-Comté ne sont pas forcément représentés.



Consommation des espaces agricoles de plaine par l’étalement urbain.



Indicateurs :
Artificialisation des sols</a