Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Potentiels de développement (bois énergie, hydroélectricité, éolien, solaire, incinération, méthanisation)

La filière bois, qui est déjà la mieux développée, a une marge de progressions en développant le chauffage collectif au bois, l’utilisation du bois de rebut, le développement des sites d’approvisionnement.

Pour les autres énergies :


- Le SRCAE souhaite augmenter de 10 % la puissance installée issue de l’hydroélectricité par amélioration des systèmes existants et la mise en place de micro-centrales au fil de l’eau.
- L’équipement des toits franc-comtois en solaire photovoltaïque permettrait une production de 250 à 400 ktep. 5 projets d’implantation au sol sont en cours.
- L’équipement du secteur résidentiel (440 000 logements soit 80 % du parc) en solaire thermique pourrait générer 80 ktep.

- A partir d’une étude sur les potentiels éoliens, une dizaine de parcs dotés chacun d’environ 20 éoliennes pourraient fournir 70 à 100 ktep pour une puissance de 400 à 600 MW.
- L’Atlas du potentiel géothermique de la Région Franche-Comté du BRGM propose une cartographie fine des potentiels laissant apparaitre la possibilité d’un développement substantiel de la géothermie sur sonde mais nécessitant la prise en compte des sols karstiques et de la ressource en eau.
- D’autres filières peuvent apparaitre comme potentiels, la production d’hydrogène et d’agro-carburant, la récupération de chaleur des eaux usées, la valorisation des déchets organiques par la méthanisation agricole.

Indicateurs : Production d’énergies renouvelables par secteur d’activité

 Enjeux unilatéraux  S’adapter au changement climatique en intégrant baisse de consommation en énergie et essor des énergies renouvelables

 Composantes  Énergie