Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Énergie et Climat

L’effet de serre est un phénomène naturel important pour la survie de la planète. Il permet d’avoir une température moyenne sur Terre de 15° C contre -18°C si cet effet n’existait pas. Les gaz à effet de serre sont naturellement peu abondants dans l’atmosphère mais du fait de l’activité humaine, la concentration de ces gaz s’est sensiblement modifiée (la concentration de CO2 a augmenté de 30% depuis une centaine d’années).

La France : un pays déjà sobre en carbone
La France représente 1,1 % des émissions mondiales de Gaz à Effet de Serre (GES) en 2004 alors qu’elle contribue à hauteur de 5 % du PIB mondial. Elle compte parmi les pays industrialisés les moins émetteurs de gaz à effet de serre, tant en termes d’émissions par habitant que d’émissions par unité de PIB. Cela s’explique notamment par :


- la faible utilisation du charbon et du gaz pour produire de l’électricité, contrairement à beaucoup d’autres pays qui n’ont pas développé un parc nucléaire comme en France,
- la place importante jouée par l’énergie hydraulique dans notre production d’électricité, la France étant le 2ème producteur européen d’énergies renouvelables
- un parc automobile parmi les plus sobres.

Atouts Opportunités

Une filière bois mieux développée que la moyenne nationale.

La région présente un potentiel conséquent de production d’énergie renouvelable (bois énergie notamment).



Mise en place du SRCAE régional menant une politique de réduction des émissions de GES et de croissance des énergies renouvelables.



L’accroissement de la part des énergies renouvelables (faiblement émettrices de GES) devrait permettre de réduire les émissions énergétiques.



Le SRCAE projette d’atteindre une production d’énergie de 32 % de la consommation finale de la région en 2020.

Faiblesses Menaces

Des émissions de GES et une consommation d’énergie supérieures à la moyenne nationale.



Une forte dépendance aux énergies fossiles (62 %) notamment pour les déplacements.



La Franche Comté produit 15 % de sa consommation en énergie finale.



70 % des émissions de GES sont issues des opérations de production, distribution et consommation d’énergie.



Forte disparité des émissions de GES et de la consommation en énergie : les territoires ruraux et accueillants les activités économiques sont les plus dépendants en énergie et les plus émetteurs.

Une progression des émissions de gaz à effet de serre régionales et de la demande en énergie en raison du développement démographique et économique du territoire.



Poursuite voir accroissement des disparités liées notamment à la prépondérance de la voiture individuelle en territoire rural.



Accroissement de la demande énergétique pouvant conduire à une progression des émissions si les modes de production d’énergie ne varient pas.



Accroissement de la part des ménages en précarité énergétique (forte dépendance et part importante du budget des ménages).





 Enjeux 
S’adapter au changement climatique en intégrant baisse de consommation en énergie et essor des énergies renouvelables

 Sous-enjeux 
Modes de vie, progrès et adaptation au changement climatique

 Liens associés 
Observatoire OPTEER Climat-Air-Energie
Registre français des émissions polluantes
ATMO Franche-Comté

 Composantes 
Énergie