Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Une consommation d’énergie plus importante que la moyenne française

La consommation d’énergie finale en Franche-Comté est de 3,3 Mtep en 2008. La consommation moyenne par habitant est de 2,8 tep, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne française (2,6 tep/habitant).

Cette consommation peut s’expliquer par un besoin en déplacement plus important des habitants pour rallier les pôles économiques et un besoin de chauffage plus important en lien avec le climat sur des surfaces d’habitation plus grandes.

Le bâtiment est le secteur le plus énergivore (43 % de la consommation) mais les transports marquent la plus forte hausse de demande entre 1990 et 2008 (+52%).



Source SRCAE

Les principales filières d’approvisionnement énergétique sont les produits pétroliers (42%), l’électricité (22%) et le gaz naturel (20%). La filière bois-énergie participe également de manière significative avec 9% de la consommation d’énergie finale contre 5% à l’échelle nationale.

De même que pour les émissions de GES, la consommation moyenne d’énergie par habitant est variable selon les différentes zones du territoire. Elle varie selon la forme urbaine et le type d’activité économique (plus ou moins énergivore).

Répartition de la consommation d’énergie finale sur le territoire en 2008 :



 Sous-enjeux  Prendre en compte l’isolation dans les bâtiments

 Enjeux unilatéraux  S’adapter au changement climatique en intégrant baisse de consommation en énergie et essor des énergies renouvelables

 Liens associés  Observatoire OPTEER Climat-Air-Energie