Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Profil environnemental régional de Franche-Comté
 

Ressource sol

Le sol désigne la couche superficielle de la croûte terrestre constituée de la roche mère, des éléments dégradés de la roche mère sous l’action des éléments et de son enrichissement par la matière organique et sa minéralisation.

Le sol se divise en différents niveaux pédologiques appelés horizons. D’épaisseur variable, ils constituent des niveaux de composition homogène en granulométrie, degré d’altération, propriétés physiques et chimique…

Le sol fournit des services systémiques. Il constitue un réservoir d’eau et de nutriment permettant l’agriculture, a des fonctions d’épuration des eaux et de stockage de la ressource et peut participer au stockage du CO2 dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Le sol est également exploité pour sa ressource minérale (granulat, graviers…) mais aussi pour d’autres produits comme la tourbe ou le charbon qui ont longtemps été utilisés comme combustibles.

Le sol est toutefois une ressource fragile car extrêmement vulnérable à l’artificialisation, l’exploitation, l’enrichissement et non renouvelable à l’échelle humaine.

Atouts Opportunités

Une grande diversité de sols à l’échelle régionale.



Les sols des prairies fourragères sont préservés par les mesures AOC (Comté notamment) dont le cahier des charges limite l’utilisation d’intrants, l’épandage et le retournement des prairies.



1352 exploitations agricoles Franc-comtoises en contrat MAET sur sites Natura 2000 ou DCE.



Initialisation de réflexions sur les modifications de pratiques (fauches tardives, limitation des intrants,..) entre la profession agricole (en région AOC Comté) et des gestionnaires de milieux naturels.



Augmentation du nombre de surface agricoles en culture bio (4.7 % de la SAU en 2010). La région est actuellement en retard par rapport aux objectifs nationaux et devra accélérer le rythme de conversion.



Des Guides de bonnes pratiques d’exploitation forestières sont produits par l’ONF.



Rythme de consommation d’espace en baisse par une meilleure prise en compte de la consommation du foncier (objectifs grenelle) et l’augmentation des documents de planification.



Faiblesses Menaces

Le développement de la filière bois énergie limite la restructuration des sols par disparition de litière forestière.



Une activité industrielle forte et ventilée sur l’ensemble du territoire ayant un impact diffuse sur les sols encore méconnue.

Consommation des meilleures terres agricoles au profit de l’urbanisation.



 Enjeux unilatéraux 
Limiter la banalisation des milieux naturels

 Liens associés 
Occupation des sols – Agreste 2011
Valeurs de phosphates et nitrates
Zones sensibles pour la Directive « nitrates »
Sols de forêt : Schéma régional de gestion forestière
Plan écophyto 2018
Mesures agro-environnementales

 Composantes 
Sols
Emploi